Recherche : Amaizing donne les clés pour concevoir le maïs du futur

« Développer des connaissances et outils pour faciliter la sélection de variétés de maïs adaptées au changement global. » Tel est l’objectif atteint par Amaizing, un projet de 27,5 M€ issu du Plan d’investissements d’avenir.

Amaizing permet de comprendre le progrès génétique passé et donne les clés pour façonner celui du futur. Coordonné par l’Inrae, ce programme de recherche publique et privée arrive à son terme au bout de dix ans, avec une conférence de clôture qui s’est déroulée à Paris du 20 au 22 septembre. Soixante ans de sélection du maïs ont été passés en revue. L’analyse rétrospective montre des gains de rendement, entre 1 et 2 % par an, suivis d’une décélération récente. Quels caractères ont permis ce progrès ? François Tardieu (Inrae) a livré les conclusions d’Amaizing.