Santé : réduire les épandages pour limiter les fragilités face au coronavirus

03.04.2020 - 08:00
-
IL
-
Face à des pics de pollutions aux particules fines dans plusieurs régions, le collectif nommé Air-Santé-Climat, rassemblant plusieurs médecins et chercheurs demande dans une lettre ouverte adressée le 24 mars aux préfets, à Matignon et à quatre ministères « de limiter drastiquement les épandages agricoles » afin de limiter les risques sanitaires additionnels au coronavirus.

« En temps normal, la majorité des particules fines vient du trafic routier et du tertiaire, avec le chauffage au bois et au fioul. Mais dans les derniers jours, les épandages d’engrais s’y sont rajoutés, et c’est cela qui nous a rapprochés des normes autorisées », explique Thomas Bourdrel, radiologue et membre fondateur du collectif Air-Santé-Climat.