Semence de maïs : la répartition de la valeur crispe les acteurs de la filière

Les entreprises et agriculteurs dans la production de semences de maïs ont eu, le 9 novembre en congrès à Tours, des discussions tendues sur la répartition de la valeur, mettant en cause la distribution. « Une crise de confiance existe entre nos deux familles », a reconnu Pierre Pagès, président de l’interprofession FNPSMS. Déjà il y a trois ans, de vifs échanges avaient émaillé le congrès de Mulhouse, avec le vote d’une motion pour mieux rémunérer les producteurs.

Mots-clés