Filière

Terrena veut doubler sa surface en lupin pour répondre à une forte demande

Après avoir mis en place une filière intégrée, depuis la semence jusqu’à la transformation, Terrena veut passer de 2 500 à 5 000 ha de lupin blanc d’ici 2015. Seuls 40 % des débouchés sont aujourd’hui couverts. Le lupin, qui peut se substituer au soja, dispose de nombreux atouts nutrition santé en alimentation animale et humaine.
Le groupe coopératif Terrena appuie sur l’accélérateur dans sa filière lupin, une alternative au soja dotée de nombreux atouts nutrition santé en alimentation animale et humaine.
Mots-clés