Tomates : Rougeline se rassure, « les choses rentrent dans l’ordre »

Alors qu’en cette période de confinement les consommateurs se détournent des fruits et légumes frais symboles de l’achat plaisir (fraise, asperge), la tomate parvient à se frayer un chemin jusqu’au panier des consommateurs. « En début de semaine on était assez inquiets, en particulier sur certaines catégories de segmentation comme les petits fruits (tomates cerises) et les variétés anciennes. Sur la fin de semaine, les choses sont train de rentrer dans l’ordre », assure le président de la coopérative Rougeline Gilles Bertrandias.

Mots-clés