Trois FRSEA de l’Ouest revendiquent un complément français à l’aide européenne

06.11.2015 - 08:00
-
Emilie DURAND
-

« Les FRSEA Bretagne, Pays de la Loire et Basse-Normandie et les JA Bretagne se font l’écho des agriculteurs et exigent que l’État » verse une aide financière complémentaire et d’un montant au moins égal à celui de l’aide européenne de 62,9 millions d’euros, selon un communiqué des syndicats du 4 novembre. « Alors que la France peut légalement cofinancer un montant équivalent à l’attribution européenne (63 millions d’euros), elle ne prévoit pas de le faire », annoncent les syndicats.