UE/États-Unis : Bruxelles confirme son soutien aux filières agricoles européennes

La Commission européenne devrait publier mi-janvier les actes délégués et d'exécution afin à la fois d’apporter une plus grande flexibilité aux opérateurs dans la réalisation et la gestion de leurs campagnes de promotion et d’augmenter le taux de co-financement de l’UE. Des mesures destinées à les aider à faire face aux sanctions imposées par les États-Unis dans le cadre du différend concernant Airbus. En parallèle, le commissaire européen au commerce, Phil Hogan, qui doit se rendre à Washington du 14 au 16 janvier, a renouvelé son soutien à la France de nouveau menacée par les États-Unis en lien avec la taxe sur les géants du numérique.

Préparées par la Commission européenne depuis début décembre, les mesures de flexibilité supplémentaires dans la réalisation et la gestion des opérations de promotion des produits agricoles européens visés par les États-Unis dans le cadre de l’affaire Airbus, seront vraisemblablement votées par les experts des États membres mi-janvier lors d’un comité de gestion et présentées à l’occasion de la prochaine réunion de la commission de l’Agriculture du Parlement européen (Comagri) prévue les 22 et 23 janvier.

Mots-clés