Une résolution symbolique pour lutter contre la disparition des abeilles

Après avoir prolongé l’autorisation des néonicotinoïdes pour les semences de betteraves en 2020, les parlementaires ont adopté le 11 octobre une résolution pour lutter contre la disparition des abeilles. Les syndicats apicoles en attendent peu, tout en espérant que le texte pourrait conduire le gouvernement à revoir quelques aspects de l’arrêté abeille en cours, toujours pas publié.

« Ça fait un an qu’on en parle. » Robert Therry, député LR du Pas-de-Calais, est parvenu le 7 octobre à faire adopter en séance une résolution parlementaire « visant à lutter contre la disparition de l’abeille ». Avec un vote rare : 110 suffrages positifs sur 112 votants, les deux voix manquantes provenant de deux abstentions dans les rangs de la France insoumise. « Au départ, on avait pensé à une proposition de loi, mais c’était compliqué. Une résolution suppose un peu moins d’engagement, mais au moins c’est voté », se réjouit le député.