Uniporc-Ouest prêt à détecter les mâles entiers

23.09.2021 - 21:33
-
Franck Jourdain
-
En mettant en place son protocole de détection des odeurs de carcasses odorantes de mâles entiers, baptisé SanMalo, Uniporc-Ouest a fait la preuve que l’amont de la filière porcine est prêt à basculer dans la généralisation des porcs non castrés.

Présente dans vingt-quatre abattoirs de huit régions françaises, l’organisation professionnelle en charge de la pesée et de la classification des porcs (Uniporc-Ouest) a bâti un protocole dédié à la détection d’odeurs de mâles entiers par nez humain sur les chaînes d’abattage. Baptisé SanMalo, il a pour but de rassurer les industriels réticents à s’y engager en leur proposant un indicateur « tout à fait transparent à la fois pour l’amont (les éleveurs NDLR) et l’aval (l’industriel) », explique Pascal Le Duot, directeur d’Uniporc-Ouest.

Mots-clés