Vin

Vers plus de garanties pour les vins sous IG

Le futur régime d'autorisations de plantations de vignes tend vers plus de garanties pour protéger les vins sous indications géographiques (IG) face aux vins de table (sans IG), depuis les dernières discussions entre la Commission et les États membres. C'est ce qu'indiquent FranceAgriMer et la Confédération des appellations d'origine contrôlée (Cnaoc).

LES productions de vin d'appellations d'origine contrôlées (AOC) et d'indications géographiques (IGP) seraient moins menacées de déstabilisation qu'il apparaissait jusque-là. Depuis une réunion regroupant la Commission et des hauts fonctionnaires des États membres, le 15 juillet, les experts sont maintenant prêts à imposer une barrière de régulation.

Le producteur de vin de table s'engagerait à ne pas revendiquer l'IG