Vin de Bordeaux : B. Farges évoque « une sortie de l’usage des pesticides »

La filière viticole bordelaise, à travers le Comité interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB), a évoqué pour la première fois « une sortie de l’usage des pesticides » du vignoble bordelais. Lors de l’assemblée générale du CIVB, le 25 avril, son président, Bernard Farges, a indiqué que le chemin pour y arriver peut être différent de celui réclamé par les associations de sensibilisation aux pesticides, mais que « toutefois l’objectif est commun ».

« Oui, la filière des vins de Bordeaux a pour objectif la diminution forte, voire la sortie de l’usage de pesticides ». Dans son discours à l’assemblée générale de printemps du CIVB, Bernard Farges a évoqué cette possibilité de sortie des pesticides, tout en s’attachant à montrer que cet objectif ne se décrète pas, et que le travail au quotidien pour y parvenir n’est pas particulièrement médiatique. « Cet objectif, la diminution forte, voire la sortie des pesticides, ne sera pas atteint en quelques semaines, ni avec des mesures simplistes », a-t-il déclaré.