Vin: une rallonge pour le stockage, mais «rien sur le dossier Airbus»

15.01.2021 - 08:00
-
MN
-
La rencontre entre trois ministres et la profession viticole le 13 janvier, qui  avait pour objet les sanctions douanières américaines, a abouti à une rallonge de 10M€ pour le stockage. Une réponse à la crise sanitaire, mais pas aux sanctions américaines, estiment les professionnels.

Lors de leur rencontre avec la profession viticole le 13 janvier, qui avait pour thème les solutions aux conséquences du conflit sur l’Airbus sur la filière, les trois ministres Bruno Le Maire, Julien Denormandie, Franck Riester n’ont finalement rien pu annoncer sur ce thème, estiment les professionnels.