Visons : abattage du cheptel danois après une mutation du Covid-19 en élevage

06.11.2020 - 08:00
-
Marc NICOLLE
-

Le Danemark va abattre la totalité de la quinzaine de millions de visons élevés sur son territoire à cause d’une mutation du Covid-19 déjà transmise à douze personnes, qui compromettrait l’efficacité d’un futur vaccin pour l’homme, a annoncé le 4 novembre la Première ministre Mette Frederiksen. « Le virus muté via les visons peut créer le risque que le futur vaccin ne fonctionne pas comme il le doit […] Il est nécessaire d’abattre tous les visons », soit 15 à 17 millions de bêtes selon les autorités, a dit la Première ministre lors d’une conférence de presse.

Mots-clés