Trois quarts des Français prêts à réduire leur consommation de protéines animales

D’après un sondage Ifop pour le quotidien Ouest-France, publié le 3 décembre, plus de trois Français sur quatre seraient prêts à diminuer leur consommation de protéines animales et à privilégier les produits « de meilleure qualité environnementale et gustative » lorsqu’ils mangent de la viande et du poisson, en choisissant notamment des produits labellisés (76 % des sondés contre 67 % en 2017).