Rétrospective et perspectives

2013 : la grande mutation de la Politique agricole commune

06.01.2014 - 08:01
-
ENQUÊTE DE L'ÉQUIPE DE RÉDACTION D'AGRA PRESSE
-
L'année qui vient de s'écouler aura sans conteste été celle de la grande mutation de la politique agricole commune. Avec le Parlement européen, la Commission, les Etats auront négocié sans doute le tournant le plus important depuis la création de cette politique dans les années soixante. C'est la fin, à peu de choses près, de la grande régulation agricole, la fin annoncée des quotas compensée par une timide relance du recouplage des aides. Les différents secteurs de l'agriculture auront vécu cette année, qui avec appréhension ou rejet pur et simple, qui avec l'espoir d'en recueillir quelques fruits. Mais ils auront également vécu avec des marchés chamboulés, toujours aussi inattendus, à l'aune de la volatilité des prix. Retour sur les événements et les marchés.

Céréales : une réforme de trop et des protéines en moins

L'année 2013 restera sans doute marquée, chez les céréaliers, par la réforme de la Politique agricole commune qu'ils ont vivement rejetée. La cause : un prélèvement d'aides qu'ils jugent excessif, au bénéfice des éleveurs. Et surtout une risque de distorsion de concurrence dont pourraient profiter les grandes cultures allemandes.