Aides bio : l’État condamné à verser 20 000 euros d’indemnités pour son retard

Par une décision rendue le 23 juin, le tribunal administratif de Dijon a condamné l’État à verser 20 000 € d’indemnité à un agriculteur bio pour ses retards dans le versement des aides, indique la Fnab (agriculteurs bio) dans un communiqué. Comme le rappelle la Fnab, entre 2016 et 2020, certains agriculteurs ont parfois dû attendre leurs paiements jusqu’à trois ans. « On a plusieurs fois demandé l’accélération du calendrier et des indemnisations pour les agriculteurs victimes, sans succès.

Mots-clés