Assouplissement des agréments sanitaires pour les denrées animales

Vente de lait cru à la ferme, recherche de nouveaux circuits de commercialisation, mise en place de nouvelles fabrications, un arrêté prévoit un assouplissement de la réglementation pour les denrées animales ou d’origine animale afin de permettre aux producteurs et transformateurs de s’adapter rapidement aux contraintes nouvelles liées à l’épidémie de Covid-19.

Pour ajuster les agréments sanitaires à la période d’urgence sanitaire, le gouvernement a décidé, dans un arrêté publié au Journal officiel du 8 avril et daté du 3 avril, de mettre en place des mesures temporaires afin de favoriser l’adaptation des entreprises mettant sur le marché des denrées animales ou d’origine animale. « Toutes ces modifications sont temporaires et ne restent valables que pendant la période d’urgence sanitaire », signale l’instruction technique afférente de la direction générale de l’alimentation du ministère de l’Agriculture (DGAL).