Au Brésil, la logistique entrave le transport de la « moisson du siècle »

Le vieillissement des infrastructures brésiliennes et le manque de coordination logistique affectent la rentabilité du secteur agricole et entravent le transport de la « moisson du siècle » de maïs. L'Association nationale des exportateurs de céréales estime que les problèmes logistiques feront perdre cette année quatre milliards de dollars (3,1 milliards d'euros) aux producteurs brésiliens de soja et de maïs. La première cause de ce sur-coût est la sous-utilisation du réseau fluvial et du rail, pourtant moins coûteux.
Mots-clés