Baisses de production en Inde et au Brésil

Les cotations du sucre sur les marchés à terme de Londres et de New-York ont atteint un plus haut depuis quatre mois le 6 mars (à 490 dollars la tonne à Londres et 18,47 cents la livre à New York), avant de se replier. Cependant, d'une semaine sur l'autre, les cours restent haussiers. Au Brésil, la sécheresse qui sévit sur les zones de production de la canne laisse présager une baisse de la production de sucre. L'Inde enregistre également une régression de 10% de ses volumes d'une année sur l'autre, à fin février, selon l'association professionnelle Isma.

Mots-clés