Boostée lors du confinement, la bio vise le plan de relance

Les chiffres du cabinet Nielsen, qui devraient être prochainement confirmés par une étude de l’Agence bio, montrent un nouveau bond du bio chez les consommateurs durant le confinement. Alors que la bio a d’autres atouts sur la biodiversité ou l’autonomie des exploitations, ces bons résultats renforcent la position qu’elle pourrait occuper dans l’éventuelle relance verte orchestrée par Bercy.

« Une espèce de coup d’accélérateur qui semble se maintenir et se confirmer », voilà comment Philippe Henry, président de l’Agence bio et agriculteur en Meurthe-et-Moselle, analyse la période de confinement pour la bio, tout en regrettant les conséquences pour la santé de nos concitoyens et l’économie du pays.

Mots-clés