Chanvre : le projet d’arrêté autorisant la récolte des fleurs divise

La France vient de transmettre à la Commission son projet d’arrêté tant attendu par la filière du chanvre, autorisant la récolte des fleurs et feuilles et ne la réservant donc plus uniquement aux fibres et aux graines. Il divise les professionnels au sein de la filière.

Les autorités françaises viennent de terminer leur copie de projet d’arrêté qui autorise la récolte des fleurs et feuilles, et l’ont transmise à la Commission européenne pour validation, ont indiqué le 21 juillet plusieurs sources professionnelles. Cette nouvelle réglementation prévoit l’extension de l’autorisation de la culture, de l’importation, de l’exportation et de l’utilisation industrielle et commerciale de certaines variétés de chanvre « à toutes les parties de la plante », rapporte l’Union des industriels de la valorisation des extraits de chanvre (Uivec).