Chats versus Amap

28.02.2020 - 08:00
-
Mathieu Robert
-

La région île-de-France concentrerait plus de la moitié des Amap françaises, alors qu’elle accueille moins d’un cinquième de la population nationale. Un chiffre qui témoigne de l’appétit d’une partie des Franciliens pour les produits de proximité, de qualité, et pour les conditions de vie des agriculteurs. Cet intérêt se manifeste également dans les programmes des partis de gauche à la municipale parisienne : les Verts vont jusqu’à évoquer la création de supermarchés municipaux 100 % locaux et Anne Hidalgo une « coopérative agricole » municipale.