Union européenne

Consensus pour relancer les discussions sur la culture des OGM dans l'UE

La présidence grecque de l'UE a mis sur la table des négociations du Conseil un projet de compromis sur les conditions d'autorisation de mise en culture d'OGM en Europe qu'elle présentera aux ministres de l'environnement des Vingt-huit le 3 mars. Une large majorité d'Etats membres est désormais convaincue qu'une issue doit être trouvée sur ce dossier. Mais la France, qui n'est pas favorable au dispositif proposé, avance une contre-proposition.

LA Grèce, qui assure la présidence de l'UE, a présenté le 14 février aux experts des Etats membres réunis au sein du groupe de travail ad hoc du Conseil sur les OGM un projet de compromis sur les conditions d'autorisation et d'interdiction de mise en culture d'OGM