Covid-19 : les fromages AOP oscillent toujours entre craintes et optimisme

Les mesures de confinement liées à la crise sanitaire du Covid-19 ont touché de plein fouet les fromages AOP. Aujourd’hui la consommation reprend, laissant les filières espérer des jours meilleurs, mais des craintes subsistent.

Face à la fermeture de la restauration hors domicile et la baisse brutale de la consommation lors du confinement, 2 000 tonnes de fromages sous appellations peinaient à trouver preneur au début de la crise du Covid-19. « Finalement, 500 tonnes ont pu trouver une place sur le marché », indique Michel Lacoste, président du Conseil national des appellations d’origine laitières (Cnaol), interrogé par Agra Presse le 15 juillet.