Covid-19 : « Pour l’instant, ça se passe bien » pour l’export de céréales

France AgriMer a corrigé le 11 mars en hausse les exportations céréalières 2019-20, vu le peu d’effet jusque-là du coronavirus sur l’activité. Une vision en ligne avec celle du ministère américain de l’Agriculture (USDA), dont le rapport mensuel du 10 mars montre un statu quo pour les échanges mondiaux de blé et maïs.

« Pour l’instant, ça se passe bien », a souligné le président du conseil spécialisé grandes cultures de France AgriMer, Benoît Piètrement, le 11 mars, lors d'une conférence de presse : les exportateurs français restent « plutôt optimistes » malgré de nombreuses incertitudes liées à l’épidémie.

La France affiche des embarquements records en février