Déclinaison française de la Pac: Julien Denormandie choisit la stabilité

28.05.2021 - 09:24
-
-

Dossier législatif : PSN: l'épineuse déclinaison française de la prochaine Pac

Avancement à parution de cet article : Présentation des premiers arbitrages
Avancement actuel du dossier : Discussions techniques
Cheick Saidou
Le ministre de l’Agriculture a présenté le 21 mai la déclinaison française de la future Pac, marquée par une volonté de stabilité, qui satisfait plutôt le syndicalisme majoritaire et la Coordination rurale.

Julien Denormandie avait prévenu qu’il ferait des déçus. Ils seront essentiellement du côté de la Confédération paysanne et des ONG environnementales. Fédérées au sein de la Plateforme pour une autre Pac, ces organisations ont, le 21 mai, claqué la porte de la réunion durant laquelle le ministre de l’Agriculture a présenté la façon dont la France utilisera les fonds de la future Politique agricole commune (Pac), soit environ 9 milliards d’euros par an.