Régionales: tour de France des enjeux agricoles

10.06.2021 - 23:34
-
La rédaction d’Agra Presse
-
À l’occasion des élections des 20 et 27 juin prochains, les conseils régionaux vont être renouvelés avec des prérogatives amoindries en agriculture, le gouvernement ayant prévu, à l’occasion de la Pac 2023-2027, de leur retirer la gestion d’une partie des fonds européens du second pilier, notamment les Maec et le soutien à la bio. Cela ne semble pas entamer l’intérêt du secteur agricole pour ce scrutin. Pour preuve, les engagements de nombreux responsables agricoles – de tous bords – dans les listes des principaux partis. Ou encore le récent plaidoyer commun de Régions de France et de la Coopération agricole. Autre nouveauté de ce scrutin : la possibilité dans plusieurs régions d’une prise de pouvoir du Rassemblement national, qui a fait du « localisme » son leitmotiv, sans pour autant parvenir à se distinguer franchement des autres programmes.

D’ici quelques jours, les Français vont élire des exécutifs aux prérogatives agricoles bientôt réduites par la future gouvernance du second pilier de Pac, à partir de 2023. Envolée la gestion des fonds européens alimentant les Maec et les aides bio, les Régions devront se contenter de gérer les subsides dédiés aux aides dites non-surfaciques (soutien à l’investissement, dotation jeunes agriculteurs…). Ainsi en avait décidé Edouard Philippe fin 2019, et l’a confirmé récemment par le nouveau gouvernement.

Mots-clés