Des nez électroniques pour détecter les PCB dans la viande

13.11.2020 - 08:00
-
Ivan LOGVENOFF
-

Dans le cadre du projet Sentinel, lancé en 2020, l’unité Qualité des produits animaux de l’Inrae de Clermont-Ferrand développe des « nez électroniques », sous la forme de machines qui pourront, demain, détecter l’exposition des animaux à certains contaminants, dont les PCB, grâce aux odeurs dégagées par leur sang. « Des essais préliminaires ont prouvé que l’odeur des animaux ou des viandes exposées à des contaminants peut être reconnue grâce à ces outils », indique l’Inrae dans un communiqué.