Double quota - double prix : « Aucune visibilité pour les éleveurs de lait », dénonce la Confédération paysanne

28.03.2011 - 13:21
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-

Pour la Confédération paysanne, « l’adaptation de l’offre à la demande de consommation européenne, sans conquête du marché mondial, est un préalable à l’établissement de prix stables et rémunérateurs pour les paysans ». « Nous exigeons une maîtrise publique et collective des volumes en ce sens, pour garantir stabilité et pérennité des systèmes de production laitiers en Europe », souligne le syndicat. Une partie du lait (volume B) est alors payée en fonction des cours du beurre et de la poudre, produits industriels échangés sur le marché mondial.