Eau : l’opposition aux « bassines » prend de l’ampleur

23.09.2021 - 21:33
-
JCD, avec l’AFP
-
Dans les Deux-Sèvres, la Conf' a manifesté le 22 septembre contre des « méga-bassines ». L’opposition à ces réserves d’eau prend de l’ampleur, au-delà du département. Dans le Tarn, Bérangère Abba a installé le même jour deux médiateurs.

Des centaines d’opposants aux projets de « méga-bassines » ont investi le 22 septembre le chantier d’une de ces réserves d’eau à Mauzé-sur-le-Mignon (Deux-Sèvres) pour dénoncer un « hold-up sur l’eau », a constaté une journaliste de l’AFP. Ils ont convergé depuis Niort aux cris de « l’eau est un bien commun », à l’appel notamment de la Confédération paysanne (CP) et des collectifs Bassines non merci. « Une bassine, comme celle de Mauzé, c’est en moyenne 8 ha, soit dix terrains de foot.