Embargo russe : Bruxelles ne veut pas poursuivre son plan de retrait de fruits et légumes du marché

La Pologne a demandé à la Commission européenne, à l’occasion du Conseil des ministres de l’agriculture le 6 mars à Bruxelles, d’augmenter les quantités de fruits et légumes, et en particulier de pommes, pouvant être retirées du marché dans le cadre du plan d’urgence pour faire face à l’embargo russe.