Laurent Grandin, président d’Interfe

En fruits et légumes frais, « on est à la limite de la sécurité alimentaire »

PRODUCTION
Alors que le Premier ministre a annoncé le 15 juillet, dans le cadre du plan de relance, une enveloppe de 20 Mrd€ dédiée à des investissements écologiques et rattachée au Pacte productif incluant l’agriculture, l’interprofession des fruits et légumes frais (Interfel) attend des engagements forts envers les filières végétales. Le président d’Interfel Laurent Grandin revient, pour Agra Presse, sur le plan d’action de relance post-Covid-19, transmis au président de la République avant son discours du 14 juillet.

Comment évaluez-vous les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19 sur la filière des fruits et légumes frais ?

Mots-clés