« Engorgement administratif » dans l’agroéquipement

12.07.2019 - 08:00
-
JCD
-

Les entreprises de l’agroéquipement ont réclamé le 4 juillet un an de plus pour la ré-homologation des véhicules neufs, face à « une situation d’engorgement administratif ». Axema (constructeurs), la Fnar (artisans) et le Sedima (distributeurs) demandent ce report « pour garantir la remise à jour des dossiers d’homologation », d’après un communiqué commun. Selon un arrêté du 19 décembre 2016, tous les véhicules agricoles neufs doivent à partir du 1er janvier 2020 être ré-homologués en suivant de nouvelles prescriptions techniques.