Étiquetage des viandes : plus de 30 % d’anomalies, la traçabilité en cause

28.08.2020 - 08:00
-
Yannick GROULT
-

Une enquête publiée par la DGCCRF (Répression des fraudes) le 7 août montre un taux d’anomalies de « plus de 30 % » dans l’étiquetage et la traçabilité des viandes bovines, ovines, porcines et de volailles. En 2018, les inspecteurs de Bercy ont réalisé 2 150 contrôles dans 1 926 établissements, de la production à la distribution. Résultat : 951 avertissements et 164 procès-verbaux, notamment pour des cas de " francisation " et des mentions abusives (race ou signe de qualité).

Mots-clés