Green deal : les maïsiculteurs de la CEPM dénoncent une stratégie de décroissance

La CEPM (Confédération européenne de la production de maïs) s’est élevée le 27 mai contre la « décroissance » voulue, selon elle, par la Commission européenne via les stratégies « de la ferme à la table » et « biodiversité ». Son président Daniel Peyraube s’oppose à un Green deal « faisant fi des enseignements de la crise du Covid qui ont remis en lumière la nécessité d’une alimentation abondante, locale, de qualité, et de la capacité de l’agriculture à répondre à l’urgence climatique », d’après un communiqué.

Mots-clés