Influenza aviaire : cinq cas dans le Nord, suspicions dans le Sud-Ouest

Dans les élevages, les cas confirmés et les suspicions d’influenza aviaire se multiplient à l’approche de l’hiver. Sur le plan syndical, le ton monte autour de la claustration des animaux.

Les flammèches ne sont pas encore devenues un brasier, mais elles sont loin d’être éteintes. Au 8 décembre, le ministère de l’Agriculture dénombrait cinq cas confirmés d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP), tous dans des élevages du Nord. Outre les deux foyers déjà confirmés à Warhem et Winnezeele (1), la maladie a été détectée dans trois exploitations frappées par une mortalité anormale. Il s’agit d’un élevage de poules reproductrices à Worhmout, d’un élevage de dindes à Herzeele, et d’un élevage de poulets de chair à Rexpoede.