Julien Denormandie, parcours d’un Agro jusqu’à l’Agriculture

10.07.2020 - 08:00
-
MR
-
À la surprise de Didier Guillaume et de son cabinet, le Premier ministre l’a démis, le 6 juillet, de ses fonctions, pour le remplacer par Julien Denormandie. Haut fonctionnaire de 40 ans rattaché au corps des Eaux et Forêts (Ipef), cet ingénieur, diplômé d’agronomie, est un proche d’Emmanuel Macron. Malgré l’intitulé de sa formation, son parcours le rapproche davantage de la forêt que de l’agriculture. Et laisse peu d’indices sur ses orientations en matière agricole. Il a effectué toute sa carrière de fonctionnaire à Bercy, principalement aux services économiques extérieurs. Jusqu’alors ministre du Logement, il a lancé en février l’appel à projets des « 100 fermes urbaines ». L’an passé, il a aussi initié un dispositif expérimental de décentralisation, le « Pinel breton », en collaboration étroite avec Loïg Chesnais-Girard ; un précédent sur lequel le président PS de la région Bretagne compte s’appuyer pour pousser sa demande de gérer intégralement les aides Pac, à la place de l’État.

À quelques jours près, Didier Guillaume n’aura pas eu le temps de finaliser sa réforme de la gestion des risques agricoles. Alors qu’il devait s’exprimer mi-juillet sur ce dossier qu’il porte de longue date, le Premier ministre lui a finalement trouvé un remplaçant, ce 6 juillet.