Elevage

La filière bovine joue la modernité

08.12.2014 - 08:00
-
(MR)
-
Des rayons des supermarchés aux étables des éleveurs, la filière bovine est en mouvement, elle ne veut pas se ringardiser. Fruit d'un long travail de concertation, l'interprofession bovine (Interbev), souvent accusée d'immobilisme, a présenté, le 3 décembre, de nouvelles dénominations pour les morceaux de viande vendus en libre-service dans les grandes surfaces (GMS), avec l'objectif de supprimer des rayons des appellations aujourd'hui désuètes et incomprises des consommateurs. En même temps, dans les campagnes, les étables s'automatisent à mesure qu'elles grandissent, se bardent de capteurs et de tous les atours de la modernité.

Tende de tranche, mouvant, macreuse, flanchet… Ces noms ne sont pas familiers des consommateurs. Les professionnels de la viande l'ont bien compris. À partir du 13 décembre, ces dénominations de morceaux de viande bovine vont disparaître des rayons libre-service des grandes surfaces. Un arrêté pris en juillet par la Direction générale de la consommation (DGCCRF) impose une dénomination simplifiée.