La filière cidricole fait des pieds et des mains pour obtenir des aides de crise

15.05.2020 - 08:00
-
LM
-
Le ministre de l’Agriculture aurait promis une réduction de charges patronales et 100 000 euros en communication de sortie de crise, mais la filière cidricole attend beaucoup plus pour s’en sortir.

À l’issue d’une réunion de crise de la filière cidricole avec le ministre de l’Agriculture, qui s’est déroulée le 12 mai au soir en visioconférence, le président de l’interprofession du cidre (Unicid) Marc Roubaud a indiqué que la profession porterait ses demandes de dégagement de cidre et pommes à cidre devant l’UE. « Nous allons taper à toutes les portes », a-t-il déclaré en se réjouissant de « l’écoute positive » de Didier Guillaume.