Production végétale

La France en pôle position sur les grandes cultures

Les derniers chiffres publiés par le service de statistiques du ministère de l’Agriculture confirment la part prépondérante de la France dans les productions végétales européennes. Celle-ci s’explique notamment par le dynamisme de l’Hexagone en ce qui concerne les grandes cultures, où il s’affiche leader européen. Espace et productivité constituent deux atouts précieux, que les nouveaux entrants ont du mal à concurrencer.

Cela ne fait pas de doute : la France occupe sans ambiguïté la position de leader européen en grandes cultures. Son premier atout : une vaste surface agricole. En 2006, l’Hexagone consacrait 11,4 millions d’hectares aux grandes cultures, soit 17 % du total européen. La Pologne n’arrivait qu’en deuxième position, avec 9 millions d’hectares, soit 13 % de la superficie de grandes cultures des Vingt-sept, presque ex-aequo avec l’Allemagne. A l’espace, s’ajoute un mode de production intensif qui permet à l’Hexagone d’obtenir de bons rendements.