Trois questions à Henry-Hervé Bichat

« La France peut tripler sa production de biomasse d’ici 2050 »

17.10.2011 - 14:34
-
Propos recueillis par Antonin Garnier
-
Henry-Hervé Bichat, ancien directeur général du Cirad et de l’Inra, anime le groupe « biomasses et énergies » de l’association Prospective 2100. Celui-ci réunit industriels (Sofiprotéol, Dalkia, Procethol…), représentants des institutions et d’organismes de recherche (CEA). Objectif : évaluer la place que pourrait tenir la biomasse dans les bouquets énergétiques des décennies à venir. Un premier rapport portant sur l’horizon 2050 vient d’être publié (disponible sur le site Internet de l’association Prospective 2100).
La population mondiale doit atteindre les 9 milliards en 2050, la demande en énergie devrait donc exploser. Les énergies renouvelables sont appelées à prendre de l’ampleur. Quelle est la situation pour la biomasse ?
Henry-Hervé Bichat : D’ici 2050, le PIB mondial devraient être multiplié par 4 selon les experts. Dans le même temps, la consommation énergétique devrait quant à elle doubler, compte tenu d’une amélioration importante de l’efficacité énergétique.
Mots-clés