La levure menacée par le développement des biocarburants

L’industrie de la levure craint pour sa pérennité face à l’appétit grandissant du secteur des biocarburants pour un ingrédient crucial dans sa fabrication : les coproduits du sucre. La Chambre syndicale française de la levure (CSFL) alerte dans un communiqué « sur les difficultés qu’elle rencontre depuis plusieurs mois en matière d’approvisionnement en coproduits sucriers ». Cette « matière première » de la levure « est de plus en plus utilisée pour la production de bioéthanol en France.

Mots-clés