La meunerie française vise les 100 % en RSE d’ici à trois ans

La meunerie française veut basculer à 100 % d'entreprises dotées d'une démarche de Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) d’ici trois ans, a indiqué le 9 septembre son syndicat ANMF, en convention annuelle à Bordeaux. Il s’agit d’« amener l’ensemble des meuniers à s’engager dans la démarche », a déclaré la secrétaire générale Anne-Céline Contamine, lors d’une conférence de presse. Aujourd’hui, 65 % des farines sont fabriquées par des entreprises engagées dans la RSE et qui communiquent sur leurs engagements, d’après l’ANMF.

Mots-clés