La production française d’œufs devrait ralentir dès la fin de l’année

« Nous anticipons une modération forte de la production d’œufs qui devrait porter ses fruits fin 2021, début 2022 », a révélé François Cadudal, directeur du pôle économie de l’Itavi le 10 septembre lors d’une visioconférence organisée par l’institut technique avicole. Si la production a été abondante de fin 2020 à début 2021, l’Itavi estime qu’elle devrait « se résorber ». Pour preuve : « La mise en place des poulettes devrait être en recul de l’ordre de 10 % jusqu’à septembre ». « Ce coup de frein s’effectue dans une optique de rééquilibrage du marché », indique l’économiste.

Mots-clés