L’aménagement alimentaire du territoire, enjeu de sécurité

24.04.2020 - 08:00
-
IL
-
PRODUCTION
Pandémies, cyberattaques, ou climat : face aux nombreux risques qui menacent notre sécurité alimentaire, Stéphane Linou, pionnier du mouvement locavore et auteur d’un ouvrage intitulé « Résilience alimentaire et sécurité nationale », soutenu par Françoise Laborde, sénatrice de Haute-Garonne, encourage les décideurs à repenser la géographie de notre alimentation, au risque d’assister à des troubles publics graves en cas de rupture d’approvisionnement.

« On a frisé la correctionnelle », estime Stéphane Linou, ancien conseil général et pionnier du mouvement locavore, en évoquant l’invitation lancée par Force ouvrière fin mars aux camionneurs à exercer leur droit de retrait. Car un arrêt du transport, en pleine crise du coronavirus, n’aurait pas manqué selon lui de créer des émeutes dans les supermarchés vides, et de déborder les forces de l’ordre, comme il le détaille dans un essai publié en 2019, intitulé Résilience alimentaire et sécurité nationale.