Le Cese appelle à la réconciliation au nom de la biodiversité

Dans son dernier rapport, adopté le 23 septembre, le Cese constate une fois de plus l’échec de la loi biodiversité de 2016, en identifiant les moyens de le dépasser. Une analyse prospective portée par deux voix que tout oppose : Allain Bougrain Dubourg, président de la LPO, et Pascal Ferey, président de la chambre d’agriculture de la Manche.

L’APCA et la LPO cosignant un rapport sur la biodiversité ? « C’est vrai que cet attelage a pu surprendre au départ, mais avec Allain on se connaît bien, et on a pu avoir des discussions de fond », se félicite Pascal Ferey, président de la chambre d’agriculture de la Manche. Une satisfaction du travail bien fait partagée par Allain Bougrain-Dubourg, l’autre co-rapporteur de cet avis sur la loi biodiversité de 2016, qui salue de son côté « une véritable recherche de consensus ».

Mots-clés