Le maïs français profite d’une moindre concurrence ukrainienne

Le maïs français, au volume plus élevé que l’an dernier malgré un rendement en berne, profite d’une moindre concurrence ukrainienne à l’export. FranceAgriMer a ainsi relevé, le 17 novembre en conseil spécialisé Grandes cultures, à 4,3 millions de tonnes (+153 000 tonnes) les exportations 2020-2021 vers l’UE. C’est une « situation assez exceptionnelle » qu’a décrite Marion Duval, adjointe au chef de l’unité Grains et sucre, montrant la « bonne compétitivité de l’offre française sur le marché européen ».

Mots-clés