Le plan protéines végétales face à de « nombreux obstacles »

Phytos, biocarburants, NBT... La Fop (producteurs d’oléoprotéagineux) a alerté, le 17 novembre en AG, sur les « nombreux obstacles » que subit la filière dans la perspective du plan protéines végétales, que Julien Denormandie annonce pour les « tout prochains jours ».

« On ne réussira pas le plan protéines sans phosmet », a lancé le président Arnaud Rousseau. La ré-homologation de cet insecticide par l’UE est menacée, d’après le syndicat. Sans lui, « c’est moins 200 000 hectares » de productions oléagineuses. Le retrait de phytos sans alternative « est une des causes de la perte d’intérêt pour nos cultures », considère-t-il. S’y ajoutent davantage de contraintes dans l’utilisation des produits.