Le président du Medef invite à inventer « le capitalisme décarboné »

Les entrepreneurs semblent à leur tour avoir pris la mesure de l’urgence. « Nous devons inventer le capitalisme décarboné », a encouragé Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, en introduction des journées d’été de l’organisation patronale le 25 août. Un nouveau système dont la clé, a-t-il précisé, « ne peut pas être la décroissance comme le proposent certains », mais bien « la croissance et l’innovation ».