Le projet d’arrêté abeille choque arboriculteurs et apiculteurs

Les détails de l’arrêté abeille révisé et le plan pollinisateur associé ont été envoyés aux parties prenantes le 7 juin. Pour des raisons différentes, elles ont suscité de fortes tensions chez les apiculteurs et les arboriculteurs. Une réunion organisée quatre jours plus tard n’a pas semblé calmer la grogne, côté apicole.

La réunion organisée le 11 juin avec près de 120 personnes en visioconférence n’aura pas apaisé les tensions. Au grand regret de l’interprofession apicole Interapi dans un communiqué publié à l’issue de la réunion : « L’évolution de l’arrêté “abeilles” a été et reste très attendue par le monde apicole afin de mieux protéger les pollinisateurs. À la première lecture, cet objectif, qui semblait partagé par les pouvoirs publics, s’est envolé ».